• Chapitre 5

    Chapitre 5

     

    Chapitre 5

    Les âmes fusionnelles

     

    [ Version illustrée disponible ici ]

     

    Chapitre 5

     

    Mynocia s'éloigna d'un pas et scruta le visage du justicier d'un air abasourdi. Cependant, cette expression ne dura qu'un instant avant que son visage ne redevienne froid et impassible. Quand Black reprit contenance, il ne put que garder son regard ancré dans le sien et murmurer :

    -Qu'est-ce c'était ?
    Contre toute attente, un petit sourire germa sur les lèvres de la guerrière quand elle répondit :
    - Une fusion d'âmes ... Et, à priori, toute la puissance de notre lien.
     
    Black, chez qui toute colère s'était évaporée, se laissa tomber sur les fesses dans l'herbe et regarda ses mains d'un air consterné.

    -Tu m'as donné ta force, je t'ai donné la mienne ...
    -Mais il y a bien plus. Termina Mynocia en s'asseyant elle aussi en tailleur en face du justicier.
    -Attends une seconde... Qu'est-ce que tu as avec l'eau ? Les deux fois où je t'ai vue, il y avait de l'eau, et c'était comme si ... Comme si c'était toi qui maîtrisait le flux ...
    -Oh, voyez-vous ça, Blacky a remarqué quelque chose ! C'est digne d'un justicier capable de s'étouffer avec une patate mais qui ne sais pas éteindre un feu !
     
    Alors que Black allait lui envoyer une autre pique, il s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Comment Mynocia pouvait-elle savoir pour cette histoire de pomme de terre ?
    Alors qu'il allait de nouveau demander à la guerrière comment diable elle avait apprit cette scène du moins humiliante, elle le coupa de nouveau.
     
    -Avant de te dire ce qu'il se passe entre moi et l'eau, Blacky, je vais te raconter une vieille histoire. Désolée, tu n'auras pas ton morsounet d'amûr.

    L'intéressé, rouge comme une pivoine, avait vraiment des envies de meurtres en cet instant précis. C'était si humiliant de se faire rabaisser par cette fille qui savait tout sur tout, surtout les choses les plus secrètes ou intimes comme le fait qu'il avait 17 ans, dormait toujours avec une peluche morse ou bien n'avait jamais embrassé personne ...

    -Bref, cette histoire ?  Enchaîna le jeune homme de peur de se faire entrainer sur un autre sujet glissant
    -Bien.
     

    Chapitre 5


    Au tout début de la race humaine, il y a de cela des milliers d'années, trois peuples vivaient en harmonie sur la terre : les élémentaires venus d'Amérique, les créatures magiques d'Europe, et les humains d'Afrique.
    Quand les humains s'installèrent en Europe, les créatures magiques fuirent en Amérique pour pactiser avec les élémentaires contre les hommes. Le problème avec les élémentaires, c'est que tuer quelqu'un qui ne fait pas partie de son peuple lui laisse des remords si grands que souvent le suicide s'en suit, contrairement aux humains qui massacrent sans scrupule.

    Les peuples décidèrent de signer une paix limitée avec les Humains.
    Pendant plusieurs siècles, les peuples cohabitèrent sur la planète sans le moindre souci. Hélas, l'arrivée de la civilisation chez les humains bouleversa toute cette fragile harmonie.

    Certains racontèrent que les humains prirent peur du pouvoir des éléments, d'autres qu'ils les jalousèrent. Ce qui fut sûr, c'est que les hommes massacrèrent les élémentaires par milliers pendant des années. Ils les pendirent, les brûlèrent, les décapitèrent, et mirent au point de nouvelles techniques d'exécution pour terrasser cette race trop différente de la leur.

     Black était scié. Mynocia avait une façon de raconter qui rendait son récit vivant et il réalisa à sa grande honte qu'il aurait serré son morse contre lui s'il l'avait eu. Cependant, un détail semblait clocher.
    -Un élémentaire par le feu peut mourir brulé ? 

    Mynocia lui fit un petit sourire en coin avant de continuer son récit.
    -Comme tu le sais surement, un élémentaire possède le pouvoir de maîtriser l'un des quatre éléments ; l'eau, le feu, la terre et l'air, pour ne faire qu'un avec lui. Malheureusement, à cette époque, les élémentaires de feu brulés survécurent.

    S'en suivit dans l'histoire une période très sombre appelée « l'ère de flamme » durant laquelle les éléments de feu se regroupèrent en laissant leurs camarades de la terre, de l'eau et de l'air, pour créer un chaos monstre sur tous les autres peuples. Les éléments d'eau et d'air tentèrent de les raisonner mais ils se firent bannir du peuple, les obligeant à se cacher.
     
    -L'armée de feu était dirigée par le plus cruel et le plus fort d'entre tous : Fuxilan Deïlaskivoh. Voyons, Blacky, ne fais pas cette tête, ce n'est qu'un nom !

    Black s'autorisa un fin sourire, le premier en présence de la guerrière, car il était vrai qu'il avait levé très haut les sourcils en se demandant comment pouvait s'écrire un tel prénom. Il se réinstalla confortablement et demanda à Mynocia de continuer son récit. 

    -Aujourd'hui, son petit fils, Kulilaahn Deïlaskivoh aussi appelé Combustor, a repris le commandement de l'armée de feu et ils se tenaient dans l'ombre jusqu'il y a deux semaines à peu-près. Revenons en arrière.
    Le chef de l'armée avait donc  ordonné à ses hommes de renier les autres élémentaires et d'en tuer le plus possible pour qu'ils demeurent les représentants ultimes des élémentaires. Les créatures magiques, restées à part jusqu'à cette époque, décidèrent d'offrir une cachette aux deux derniers éléments de terre qui survécurent au massacre des humains et de l'armée de feu.
     
    -Aujourd'hui, le chaos est de retour avec Combustor et son armée, et face à lui, il ne reste qu'un élémentaire de terre, d'air et d'eau, sans compter les rares créatures magiques qui ont échappé à la tyrannie. Termina Mynocia en rejetant ses dreads dans son dos.

    -C'est assez complexe, j'espère que tu as réussi à suivre avec ton Q.I de ver de terre.
    Black ne prit même pas la peine de relever la pique, et il préféra demander la véracité des dits de la guerrière. Oui, parce que c'était bien beau ces histoires, mais c'était surtout très invraisemblable !
    Mynocia lui répondit d'un ton las qu'elle savait qu'il douterait, et se planta à quelques centimètres du justicier qui la regardait, méfiant.

    Ce fut seulement à cet instant que Black remarqua le signe bleu qui trônait sur le front de la guerrière qui avait tendu sa main devant elle.

    De l'eau. De l'eau sortait directement des mains de la jeune femme pour venir former une boule du liquide transparent.
     
    Mynocia fit disparaître l'eau et éclaboussa black qui la fixait bizarrement.
     
    -Fait pas ta carpe, Blacky, ce n'est pas la première fois que tu vois ça !
    Mynocia était une élémentaire. Mynocia était la dernière élémentaire par l'eau.
     
    Certes, Black ne doutait plus, mais il ne comprenait pas sa place dans cette histoire. Il n'était qu'un jeune homme normal, qui allait au lycée et avait des amis ...
     
    Il avait une force prodigieuse, d'accord.
    Le lycée en ce moment, il n'y allait plus, d'accord.
    Et il n'avait qu'un seul ami qu'il voyait seulement en cours, d'accord.
    Mais quand même !
     
    Qu'est-ce qu'il venait faire dans cette histoire, lui, Justicier Rouge ?
    -Pourquoi me raconter tout ça ? Demanda Black en baissant les yeux pour la première fois du regard de Mynocia.
    -Parce que à toute cette histoire compliquée s'ajoute une certaine légende ...Fit elle en ponctuant sa phrase d'un petit sourire énigmatique et d'un geste de la main pour couper Black qui allait exiger plus d'explications.
    -Juste ... Pourquoi nos âmes n'ont-elles pas fusionné quand j'ai essayé de te frapper dans la forêt ?
    -Premièrement, car tu avais tes horribles gants de mutant et moi mon foulard, donc nos peaux ne se sont pas touchées. Ensuite car une fusion d'âmes n'aurait pas dû être possible entre nous, tu le découvriras surement par la suite, et les mains doivent être placées d'une certaine manière ...
     
    Black tiqua sur « gants de mutant » et failli le faire remarquer avant d'entendre la fin de la phrase. Pourquoi n'était-ce pas possible une fusion d'âmes entre eux ? Lorsqu'il posa la question à Mynocia, elle lui répondit qu'il comprendrait plus tard.
     
    De nouveau exaspéré, le justicier tapa sur la main dénudée de l'élémentaire. Tout se passa très vite ; l'eau qui parcouru alors ses veines le fit sursauter, il sentit de nouveau Mynocia, et tout s'arrêta aussi soudainement que cela avait commencé.
     
    -C'était quoi, ça ? Demanda-t-il d'une voix paniquée.
    -Cà, Blacky, c'était la Connexion Mystique.
    Avant que le justicier n'ai eu le temps de répondre quelque chose, Mynocia s'était levée et avait disparu.
     
    Mais vraiment.
     
    D'un instant à l'autre, elle n'était plus là.
     
    Black resta quelques instants debout lui aussi, bouche ouverte, complètement coi, avant de réaliser que cette saloperie de guerrière l'avait abandonné dans une clairière qu'il ne connaissait même pas. Enervé au possible, il donna un grand coup de pied sur un arbre qui se déracina dans un horrible craquement sonore en jurant après cette fille qui semblait faire exprès de le planter dans des situations horripilantes. Il jura encore plus en voyant l'arbre à terre et décida de s'envoler le plus vite possible pour essayer de retourner chez lui. Après quelques minutes de vol stationnaire, il se repéra enfin et fonça en direction de chez lui. Foi de justicier rouge, il allait se venger de cette Mynocia, et méchamment.

    Il manqua même de rire comme un sadique dans les dessins animés. Il manquerait plus que ça : que l'élémentaire le contamine.
    Malheureusement, il n'eut pas le temps de préparer sa petite vengeance car il était débordé par les feux. Il lui semblait que tout avait changé depuis qu'il savait l'histoire des élémentaires ; il savait à présent que ces incendies de forêt, d'immeubles ou de voitures étaient déclenchés par l'Armée de feu, même si il ne croisa pas une fois un élémentaire. Au fond, le fait seul d'en apercevoir un le terrifiait tellement qu'il ne dormait plus le peu de nuits qu'il ne passait pas en tête à tête avec le commissaire Marcel. 

    Il n'allait plus au lycée, vivait dans l'angoisse constante de rencontrer un élémentaire, de mourir brûlé, et il eut même peur de ne jamais revoir Mynocia. Car au fond, la guerrière connaissait tout ce monde bizarre dans lequel il s'était retrouvé plongé, et même si elle était insupportable, elle aurait été un appui solide à avoir contre cette menace qui planait au dessus de sa tête.

    Si Black se faisait des scénarios catastrophe dans sa tête, rien n'aurait pu le préparer à ce qu'il allait vivre une semaine plus tard.
     
    Un soir, il s'était accordé une pause en tant que Black et non pas Justicier Rouge. Il avait élu domicile sur le toit de son lycée et regardait sortir les étudiants comme si c'était la dernière fois qu'il voyait Sean draguer une fille. Pourquoi cette mélancolie, il n'en avait aucune idée, mais depuis le matin même il avait ce sentiment de vide qu'il ne s'expliquait pas.

    I
    l vit le soleil disparaître à l'horizon et s'envola en direction de sa maison. En vol, il eut soudain si mal au cœur qu'il fut obligé de se poser et de continuer à pied, mal-à-l'aise et l'estomac au bord des lèvres.  Il posa sa main sur son cœur qui battait la chamade, et il réalisa.
     
    C'était un signe de son inconscient. Quelque chose n'allait pas du tout.
    Il se mit à courir sur les derniers mètres en regardant le sol sous le malaise de son cœur.
    L'étoile autour de son cou devînt noire.
    Il releva la tête.
     Son cœur s'arrêta de battre.
    Non.
    Tout sauf ça.
     
     
     

    Chapitre 5

    Fin du chapitre 5

     


  • Commentaires

    1
    Xuagram
    Dimanche 12 Avril 2015 à 21:01
    (Je crois juste qu'il y a un "e" à disparue --> Mynocia s'était levée et avait disparu.)
    2
    Jeudi 23 Avril 2015 à 18:04

    Ah, tiens, bonne question ... Il me semblait pas, étant donné que c'est l'auxiliaire avoir ? ... Je vérifie !

    3
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 17:41

    Bonjour, votre blog est superbe, tout comme votre histoire.
    Je repasserais dans les jours qui viennent lire la suite.

    Il gagne à être connu, si vous en êtes d'accord, je mettrai sur mon blog un lien vers le votre.

      • Dimanche 24 Juillet 2016 à 18:08

        Bonjour yoda6275 !!

        Merci beaucoup pour votre visite et votre lecture, cela me fait très plaisir !

        Cela serait avec grand plaisir si vous souhaitez mettre un lien sur votre blog en tous cas ! Je suis en revanche plus présente sur la version illustrée avec les Sims 2, qui se trouve sur skyrock > http://mystic-connection.skyrock.com/ - mais libre à vous de rester ici si cela vous plaît plus !!

         

        Encore merci à vous pour votre intérêt et votre commentaire,

        ~Comet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :