• Je t'aime

     

    Je t'aime

     

    Je t'aime.
    Ça va faire cinq ans dans dix jours.
    Mec, j'aurais jamais imaginé en arriver là.
    J'aurais jamais cru pouvoir t'aimer comme ça.

    Ça a commencé n'importe comment, tu sais.
    C'était n'importe quoi.
    Tu n'étais qu'un gamin de dix-huit ans perdu dans une existence qui n'était pas la sienne.
    Oh, tu étais beau, déjà, de ce temps. Et je t'aimais. Mais pas comme ça.
    Regarde-toi à présent.

    Regarde cet homme que tu es devenu, cet ami et amant que tu es.
    Pourquoi tu doutes encore ? 
    C'est toi, la magie dans mon cœur. La magie dans le leur.
    Parce que c'est ton reflet que j'ai vu ce jour là, dans la vitre de l'hôpital.
    Ta main qui s'est tendue. C'était toi, tout ce temps. Toi qui m'as sauvée.
    Tu étais là, tu l'as toujours été et tu le seras encore.
    Mec, merde, je t'aime.

    J'ai vu tes larmes, tes peurs, tes faiblesses autant que tes exploits et tes prouesses.
    J'étais là quand le monde a basculé la première fois, quand les ténèbres t'ont happé.
    Je t'ai vu te relever alors je pensais que tu avais plongé à jamais.

    J'ai peur, tu sais. Parce que tout cela commence à peine.
    Mon amour va croitre, encore et encore.
    Et le temps passe, l'échéance approche.
    C'est un compte à rebours. Une bombe.

    Ça fait cinq ans que j'ai le détonateur à la main.
    Je vais appuyer, tu sais. Tu vas exploser.
    Tu vas exploser et je vais te suivre.

    Mais tu ne disparaîtras jamais vraiment.
    Tu seras toujours là, au creux de mes doigts, serré contre mon cœur.
    Je veillerai sur toi, tu verras.

    A toi, mon petit être d'encre.
    Je t'aime.
    Je t'aime, Black Anderson.
    Pardonne-moi.

     

     

    Je t'aime

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :